Home

Comme la plupart des artistes, voici plus d’un an que je suis contraint au silence. A quelque chose malheur est bon, j’ai pu mettre à profit ce temps pour entreprendre la rédaction d’un livre consacré à notre Ami José Bedeur, contrebassiste et violoncelliste. Ce projet me tenait à cœur depuis longtemps.

José Bedeur est quelqu’un d’entier doté d’une personnalité des plus attachantes. Personne ne contredira cela.

Musicien éclectique dans ses choix, compositeur sémillant, hyper-polyglotte aux huit langues parlées couramment, humaniste de cœur, philosophe lucide, si son regard sur « le monde et les alentours » est à la fois direct et circonspect, il n’est jamais neutre. Comme l’a souligné Jean-Pol Schroeder, « constamment à mi-chemin entre les tripes et l’intellect »…

Il existe cependant peu de littérature sur ce personnage passionnant. C’est maintenant chose faite avec cette publication de 258 pages (dont 40 en couleur) !

S’entretenir avec lui pourrait déconcerter le non initié au bedeurisme. Mais à force de pratiquer cette philosophie, nous risquons d’y souscrire et, au fil du temps, d’apprécier avec toute l’attention qu’il mérite ce regard sur le monde.

Et ce qui ne gâche rien, il montre un sens de la dérision omniprésent, certes parfois discutable, mais tellement réaliste face à l’absurdité de la créature mortelle que nous sommes. Malicieux, il sait qu’il ne nous restera qu’à rire ou à pleurer de ses facéties.

Cet ouvrage est nourri de souvenirs, témoignages, discussions et entretiens. On y parle de musique, d’improvisation, de (contre)basse et violoncelle mais aussi de bouddhisme, fraternité, Mai 68 et beaucoup d’autres choses car José Bedeur est tout cela à la fois et bien plus encore !

 

José Bedeur – Memories of you. Un ouvrage réalisé par Michel Mainil – Bossa Flor Editions

Prix : 20 euros + frais de port 5 euros soit 25 euros à verser sur le compte

BE33 0355 9282 5746 de Michel Mainil – Possibilité de remise en mains propres sur rdv (sans frais de port bien sûr). Pour l’étranger, me contacter.

Attention ! Tirage actuellement limité. Merci de me signifier dès à présent votre intérêt afin que je réserve votre exemplaire.

Mais laissons la parole à José Bedeur :

Je suis encore vivant… Mais bientôt on dira « Né en 1934, José Bedeur est mort en… ». Et je penserai probablement : « Excusez-moi, je n’ai fait que passer. Tout cela n’a vraiment guère d’importance ». Je ne me souviens d’ailleurs plus guère de mes vies antérieures et crains bien que celle-ci ne soit pas la dernière. Dans celle qui se termine, j’ai seulement eu un peu de chance : assez vite, j’ai remarqué mes faiblesses catastrophiques car incurables et mes points forts, évidemment sublimes. J’ai tenté d’oublier les premiers et me suis jeté sur les seconds, et devins donc un spécialiste de l’oreille par le biais de trois professions : l’audio-psycho-phonologie, trente-cinq ans d’enseignement et la musique, celle qui m’est restée la plus chère. Je pense que la Musique est un art un peu particulier. Je m’y suis toujours senti bien, mieux que dans la parole.

Toute ma discographie disponible sur Bandcamp :

https://michelmainil.bandcamp.com/

Toutes les traductions du CD en hommage à Victor Jara sont ici (Merci à Mario Govaerts) :

Victor Jara Traductions

Maintenant sur Bandcamp : https://michelmainil.bandcamp.com/follow_me

Une idée pour un cadeau humaniste…

Le CD “Victor Jara, le poète au chant libre” est sorti ! Vous pouvez l’acquérir au prix de 20 euros (port compris). Versement sur le compte n° BE33 0355 9282 5746 ou par Paypal (michel.mainil@gmail.com)

Chers tous,

Ce n’est un secret pour personne, la période pandémique que nous traversons impacte durement le monde artistique.

Malgré cette tourmente sans précédent, les artistes, chacun à leur niveau, ont continué vaille que vaille à créer. C’est notre cas…  Avec Lisa Rosillo et une formidable équipe de musiciens, nous avons mené à bien un projet qui nous tenait à cœur depuis longtemps : l’enregistrement d’un CD issu de notre spectacle « Victor Jara, le poète au chant libre ».

Nous rendons ainsi hommage à ce musicien chilien, lâchement assassiné pour ses principes et ses valeurs par les milices de Pinochet, à peine quelques jours après le renversement de Salvador Allende en 1973.

Il était important pour nous de remettre en lumière cet humaniste résistant, homme de cœur, trop tôt disparu. Un devoir de mémoire.

L’album sera disponible début décembre. On peut l’obtenir moyennant un virement de 20 euros (port compris) sur le compte BE42 0017 9425 3254

Idée cadeau de fin d’année ? Également possible d’obtenir 10 albums au tarif avantageux de 15 euros, soit 150 euros (avec facture). Dans ce cas, livraison à domicile (en Belgique). Pour toute info, me contacter en MP.

Merci pour votre soutien. Prenez soin de vous en ces temps difficiles.

 

 

 

Chouette portrait de Diane Gastellu paru dans Citizen Jazz ce 19/07/2020

https://www.citizenjazz.com/Michel-Mainil-espoir-audace-et-liberte.html

 

Articles récents

“José Bedeur – Memories of you” Un ouvrage réalisé par Michel Mainil

Comme la plupart des artistes, voici plus d’un an que je suis contraint au silence. A quelque chose malheur est bon, j’ai pu mettre à profit ce temps pour entreprendre la rédaction d’un livre consacré à notre Ami José Bedeur, contrebassiste et violoncelliste. Ce projet me tenait à cœur depuis longtemps.

José Bedeur est quelqu’un d’entier doté d’une personnalité des plus attachantes. Personne ne contredira cela.

Musicien éclectique dans ses choix, compositeur sémillant, hyper-polyglotte aux huit langues parlées couramment, humaniste de cœur, philosophe lucide, si son regard sur « le monde et les alentours » est à la fois direct et circonspect, il n’est jamais neutre. Comme l’a souligné Jean-Pol Schroeder, « constamment à mi-chemin entre les tripes et l’intellect »…

Il existe cependant peu de littérature sur ce personnage passionnant. C’est maintenant chose faite avec cette publication de 258 pages (dont 40 en couleur) !

S’entretenir avec lui pourrait déconcerter le non initié au bedeurisme. Mais à force de pratiquer cette philosophie, nous risquons d’y souscrire et, au fil du temps, d’apprécier avec toute l’attention qu’il mérite ce regard sur le monde.

Et ce qui ne gâche rien, il montre un sens de la dérision omniprésent, certes parfois discutable, mais tellement réaliste face à l’absurdité de la créature mortelle que nous sommes. Malicieux, il sait qu’il ne nous restera qu’à rire ou à pleurer de ses facéties.

Cet ouvrage est nourri de souvenirs, témoignages, discussions et entretiens. On y parle de musique, d’improvisation, de (contre)basse et violoncelle mais aussi de bouddhisme, fraternité, Mai 68 et beaucoup d’autres choses car José Bedeur est tout cela à la fois et bien plus encore !

José Bedeur, Memories of you – Un ouvrage réalisé par Michel Mainil                         Bossa Flor Editions – 258 pages – ISBN 978-2-9602125-6-3

Prix : 20 euros + frais de port 5 euros soit 25 euros à verser sur le compte                  BE33 0355 9282 5746 de Michel Mainil. Remise en mains propres possible sur rdv (sans frais de port).

Pour la France et autres pays : me contacter. Merci

Attention ! Tirage actuellement limité. Merci de me signifier dès à présent votre intérêt afin que je réserve votre exemplaire – Réservation via michel.mainil@gmail.com

Mais laissons la parole à José Bedeur :

Je suis encore vivant… Mais bientôt on dira « Né en 1934, José Bedeur est mort en… ». Et je penserai probablement : « Excusez-moi, je n’ai fait que passer. Tout cela n’a vraiment guère d’importance ». Je ne me souviens d’ailleurs plus guère de mes vies antérieures et crains bien que celle-ci ne soit pas la dernière. Dans celle qui se termine, j’ai seulement eu un peu de chance : assez vite, j’ai remarqué mes faiblesses catastrophiques car incurables et mes points forts, évidemment sublimes. J’ai tenté d’oublier les premiers et me suis jeté sur les seconds, et devins donc un spécialiste de l’oreille par le biais de trois professions : l’audio-psycho-phonologie, trente-cinq ans d’enseignement et la musique, celle qui m’est restée la plus chère. Je pense que la Musique est un art un peu particulier. Je m’y suis toujours senti bien, mieux que dans la parole.